Le Théâtre du Gros Mécano dédié aux productions jeunesse célèbre cette année son 40e anniversaire. À ce jour, plus de 850 000 spectateurs ont vu les pièces de ce théâtre qui s'est imposé auprès du jeune public.

Né en 1976, le Théâtre du Gros Mécano tire ses origines dans la fondation du Trident qui se consacrait au départ au théâtre pour adulte, au théâtre de marionnettes et au théâtre jeunesse. Lorsque le Trident a recentré sa mission autour du théâtre pour adultes, les productions pour enfants ont été prises en charge par le Gros Mécano.

Le Gros Mécano s'impose rapidement comme chef de file du théâtre jeunesse au Québec, entre autres grâce à certaines décisions audacieuses, raconte le directeur artistique Carol Cassistat.

« Le Gros Mécano a été l'une des premières compagnies à présenter ses spectacles en salle, alors qu'au tout début, le théâtre jeune public se faisait uniquement dans les écoles. Cela a changé l'expérience des jeunes spectateurs. »

En 1987, le Gros Mécano va plus loin en cofondant, avec le Théâtre des confettis et le Théâtre de l'Aubergine, le Théâtre des Gros becs. Le théâtre jeunesse a maintenant un lieu officiel à Québec.

Au fil des ans, le Théâtre du Gros Mécano raffine son langage théâtral et aborde des sujets plus délicats, mentionne Carol Cassistat.

« La pratique a beaucoup évolué pendant ce temps, c'est là qu'on a parlé différemment aux enfants, c'est là qu'on a commencé à écrire des textes un peu plus sérieux. »

Les préoccupations des enfants sont par ailleurs au coeur des créations, souligne M. Cassistat.

« Nos deux dernières productions parlent du deuil. Le deuil fait partie de la vie de tout le monde, autant d'un enfant de 4 ans que d'un adulte de 75 ans. À partir du moment où un enfant pose des questions sur des choses de la vie, on a le devoir de lui répondre. »

En 40 ans, 50 créations originales auront été présentées aux enfants d'ici et d'ailleurs par le Gros Mécano. Des pièces phares comme Le libraire, L'homme, Chopin et le petit tas de bois ainsi que Don Quichotte ont été jouées partout dans le monde. Le libraire est présenté depuis 5 ans à Tokyo.

2017 s'annonce chargée pour le Gros Mécano. Outre ses trois productions en tournée, l'organisme entreprend une importante campagne de financement. L'organisation espère amasser 400 000 $.afin de poursuivre sa mission théâtrale auprès du jeune public.

D'après les informations d'Anne-Josée Cameron

Plus d'articles