Dimanche, la station Mont-Sainte-Anne ouvre ses portes pour une cinquantième année. La montagne de 803 mètres a été inaugurée en janvier 1966, mais déjà en 1947 une piste avait été défrichée pour tenir les championnats canadiens de ski alpin.

Parcourez cette carte interactive pour entendre le témoignage de Claire Labossière, à l'emploi de la station depuis la première saison, il y a 50 ans. Les photos sont tirées des archives du musée du ski du Mont-Sainte-Anne.

Témoignage d'une pionnière

Claire Labossière a passé sa vie sur les pentes du mont Sainte-Anne. Originaire de Lac-Beauport, elle commence le ski à l'âge de deux ans sur les pistes du mont Saint-Castin.

Elle commence la compétition à l'âge de sept ans. Elle persévère jusqu'à se faire une place au sein de l'équipe canadienne et se qualifie pour les Jeux olympiques de Squaw Valley, aux États-Unis, en 1960. Une fracture à l'entraînement à deux jours de la compétition brise toutefois son rêve olympique.

De retour au Québec, Claire Labossière est approchée par un des fondateurs du Mont-Sainte-Anne, Giovanni Gerometta, et rejoint l'école de ski dès la première année d'opération de la montagne.

Elle a travaillé ensuite au marketing, puis à la coordination des remontées mécaniques, où elle gère plus de 70 employés.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine