La saison de ski de fond se termine sur une belle note ce samedi à Saint-Férréol-les-Neiges. Pour sa toute première présentation, la Loppet du Mont-Sainte-Anne a attiré environ 700 fondeurs de tous les niveaux, prêts à relever un défi sportif dans une ambiance amicale.

L’olympien originaire de Saint-Férréol les neiges, Alex Harvey, était sur la ligne de départ à 9 h 30 pour une boucle de 48 kilomètres.

Même s’il n’y a aucun enjeu de performance lié à cette compétition, l’enfant chéri de la Côte-de-Beaupré se disait heureux de simplement pouvoir chausser ses skis.

« Chaque fois que je mets un dossard, je me rends compte que c’est pour ça que je fais du ski », explique Alex Harvey.

D’autres personnes bien connues du monde sportif étaient aussi sur la ligne de départ dont le père d’Alex, Pierre Harvey, Sylvie Bernier et Pierre Lavoie.

Outre la boucle de 48 kilomètres, d’autres distances figurent aussi au programme dont un 25 kilomètres, un 10 kilomètres et un mini-parcours de 1,5 kilomètre pour les tout-petits.

Une boucle unique

Non seulement s’agit-il de la première présentation de la Loppet, mais le parcours de 48 kilomètres se déroule sur des terres privées auxquels les skieurs n’ont pas eu accès cette saison.

Les participants se sont montrés enchantés de pouvoir circuler sur ces territoires qui offrent un panorama imprenable sur la région.

« C’est vraiment des points de vue magnifiques, estime Alex Harvey. Tu vas derrière le Mont-Sainte-Anne. C’est un super beau coin. C’est l’arrière-pays! »

Le producteur de l’événement, Gestev, souhaite que le Loppet devienne une tradition qui permettra de souligner le passage au printemps chaque année à Saint-Férréol-les-Neiges.

Plus d'articles