Chantier Davie met à pied 72 travailleurs. Le chantier naval de Lévis dit agir ainsi en raison de la fin des travaux sur deux navires de la Garde côtière canadienne.

Les deux contrats, d'une valeur combinée de plus de 30 millions de dollars, visaient à prolonger la vie des navires Henry Larsen et Earl Grey. Chantier Davie se voit dans l'obligation de réduire ses effectifs maintenant que les réparations entamées au printemps 2015 sont terminées.

« Cela signifie malheureusement que jusqu'à ce que nous obtenions d'autres travaux, nous devrons mettre à pied 72 employés ayant œuvré sur ces programmes », indique la direction dans une note interne obtenue par Radio-Canada.

Il n'a pas été possible d'obtenir d'autres explications de l'entreprise. La note ne mentionne aucune date de rappel pour les travailleurs.

La direction de Chantier Davie mentionne cependant faire tout en son pouvoir afin d'obtenir de nouveaux contrats.

« Nous avons également fait sept propositions au gouvernement canadien pour des navires militaires et des navires de la Garde côtière dont les besoins sont urgents et nous faisons tout ce qui est possible pour accélérer les démarches », peut-on lire dans la note explicative.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine