Retour

8 spectacles à voir au Festival d'été de Québec

Le 51e Festival d'été de Québec proposera près de 300 spectacles extérieurs et en salles au cours des 11 jours que dure l'événement. Vous vous demandez quoi ne pas manquer ? Les journalistes culturelles d'ICI Québec vous suggèrent huit spectacles à mettre à votre agenda.

Les suggestions de Claudia Genel :

Foo Fighters

Il y aura assurément une grosse foule sur les Plaines le 9 juillet, et j'en ferai partie pour vivre les retrouvailles ou la "prise 2" entre les Foo Fighters et les festivaliers de Québec.

C'est un spectacle à ne pas manquer pour le plaisir d'entendre les gros hits du célèbre groupe rock, mais aussi pour vivre l'intensité de ce concert très attendu. Rappelons-nous cette soirée du 11 juillet 2015 où Dave Grohl, assis sur un trône avec une jambe plâtrée, avait dû arrêter le concert après quatre chansons en raison de l'orage.

Grohl avait twitté : « Quebec City, we'll be back...Mother Nature always wins. » Il a tenu sa promesse. Partie remise avec les Foo Fighters le 9 juillet sur la scène Bell des plaines d'Abraham.

Beck

Loser est une des chansons qui a marqué ma jeunesse. Je ne peux tout simplement pas manquer le passage de Beck au FEQ. J'aime cet artiste et son style varié. La tournée Colors est celle de son 13e album. (Eh oui!)

Depuis le début des années 90, Beck surprend et séduit. Son avant-dernier album Morning Phase a d'ailleurs remporté le prestigieux Grammy de l’album de l’année en 2015. Concernant son plus récent opus, les critiques sont plutôt mitigées.

Espérons que Monsieur Beck nous offre ses grands succès lors de la soirée du 12 juillet.

Les suggestions d'Anne-Josée Cameron :

Lizz Wright

Ma première suggestion est celle d'une chanteuse américaine que j'ai découverte en 2010 lors de la parution de son quatrième album Fellowship. Lizz Wright possède une magnifique voix chaude et sensuelle, idéale pour le jazz, qu'elle interprète d'ailleurs à merveille.

Élevée par un homme d'Église, Lizz débute le chant gospel et le piano dès sa tendre enfance. C'est à ce moment qu'elle découvre son amour du blues et du jazz dont tous ses disques gardent la trace. Très jeune, elle signe avec Verve Records et enregistre son premier album Salt, en 2003.

Quinze ans plus tard, elle s'arrête à Québec dans le cadre du Festival d'été de Québec. Rendez-vous jeudi, 21 h, à l'Impérial de Québec.

Jain

Sensation dans le monde de la musique depuis son premier disque Zanaka en 2015, Jain la Française qui chante en anglais, ne laisse personne indifférent.

Sa musique, un savant mélange de rythmes africains, de percussions arabes et de pop internationale, cultures côtoyées au cours de sa courte existence, nous incite immanquablement à danser. Elle devrait être formidable à voir et entendre, dimanche 8 juillet, sur la scène de place D'Youville.

Les suggestions de Patricia Tadros :

Le doublé Chroméo et The Weeknd

Chromeo aura le plaisir de réchauffer la foule pour The Weeknd en ouverture du Festival, jeudi soir, sur les Plaines. Le duo montréalais vient de lancer Head Over Heals un 5e album avec ses chansons rythmées et accrocheuses. Chromeo va certainement réussir à faire danser la foule.

Le public sera certainement nombreux pour l’artiste pop The Weeknd. Le Canadien, qui cumule les succès, aura l’occasion de se racheter suite à son rendez-vous manqué au Centre Vidéotron, il y a près d’un an maintenant. Ce sera une soirée d’ouverture rythmée et dansante comme je les aime. Le 5 juillet, dès 20 h, sur les plaines d'Abraham.

Le doublé Cindy Lauper et Lorde

Une soirée toute féminine nous attend vendredi 13 juillet sur les Plaines. Elle débutera avec l’excellent duo québécois Milk and Bone, suivi de l’une des artistes marquantes de mon adolescence : Cindy Lauper. Parions qu’elle ne sera pas seule à chanter Girls Just Want to Have Fun.

La soirée se termine avec l’auteure-compositrice-interprète néo-zélandaise Lorde, qui a réussi à se tailler une place enviable dans l’univers musical. Son grand succès Royals se place d’ailleurs au 9e rang des 100 chansons les plus marquantes du 21e siècle (jusqu’à présent) selon le magazine Rolling Stone. Le 13 juillet, dès 20 h, sur la scène Bell.

Les Suggestions de Valérie Cloutier:

Ala.Ni

La voix d'Ala.Ni est le charme incarné : suave et gracieuse, elle est digne des divas du soul. La Londonienne était de passage au Palais Montcalm l'hiver dernier. Ce spectacle inoubliable, à mi-chemin entre jazz et pop raffinée, fut l'occasion d'apprécier ses compositions et quelques reprises. Sa voix était joliment amplifiée par un micro RCA Ribbon (déniché par l'artiste), et son humour toujours prêt à faire surface dans ses présentations.

Après avoir fait paraître plusieurs EP, c'est finalement en janvier 2016 qu'Ala.Ni lance son premier album intitulé You & I. Ses chansons, dont Roses & Wine, Cherry Blossom et Not Coming Home rappellent le jazz des années 50. Pourtant, l'artiste confie ne pas avoir de formation jazz, mais plutôt en théâtre et en chant classique. Elle a d'ailleurs été choriste pour Andrea Boceli et Damon Albarn (cofondateur du groupe Gorillaz) avant de se lancer dans une carrière solo.

Je prévois donc un superbe doublé vendredi : juste avant le spectacle de Neil Young sur les Plaines, celui d'Ala.Ni au Théâtre Petit Champlain, dès 20 h.

Birkin/ Gainsbourg : le symphonique

Bien hâte d'assister au spectacle de Jane Birkin avec l'Orchestre symphonique de Québec! L'ex-Madame Gainsbourg interprétera des belles intemporelles de Serge Gainsbourg : La Chanson de Prévert, Ballade de Johnny Jane, L'anamour et d'autres, sous la direction de Simon Leclerc.

Créé l'an dernier aux FrancoFolies de Montréal alors que Jane Birkin était incommodée par une laryngite, ce spectacle a véritablement pris son envol et connu du succès lors des représentations en France. C'est donc un spectacle bien rodé que l'on verra le 7 juillet au parc de la Francophonie.

Jane Birkin participera aussi à un entretien devant public le vendredi 6 juillet à midi, à la salle Dufferin du Hilton Québec. La salle peut accueillir autour de 75 personnes; un rendez-vous gratuit avec le laissez-passer du FEQ.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Ce chat paresseux n'ouvre même pas les yeux pour miauler





Rabais de la semaine