Retour

90 jours de prison pour avoir poignardé sa sœur

Une femme du secteur Loretteville, à Québec, qui a attaqué sa soeur à coups de couteau s'en tire à bon compte : elle ne passera que 90 jours derrière les barreaux.

La juge Christine Gosselin a décidé d’imposer à Gabrielle Lévesque, 26 ans, la peine que lui avaient suggérée les avocats de la défense et de la Couronne.

La juge reconnaît elle-même qu’il s’agit d’une peine « à la limite du raisonnable ».

« Votre soeur semble habitée d'une grande capacité de pardon », a-t-elle déclaré, mardi, précisant qu’elle n’aurait pas hésité à imposer une peine « de beaucoup supérieure ».

Le 28 juin, la victime s'était rendue à l'appartement de sa soeur à la demande de cette dernière. Pendant la nuit, Gabrielle Lévesque, qui avait consommé beaucoup d'alcool, n'a pas apprécié une remarque de sa soeur, de deux ans sa cadette.

Elle l'a d'abord frappée à la tête avant de s'emparer d'un couteau de cuisine et d'atteindre sa frangine à l'avant-bras, touchant une artère principale.

La victime a dû sonner chez un voisin pour obtenir de l’aide après que sa sœur eut refusé d’appeler les secours.

« Comportement odieux »

La victime, qui ne souhaitait pas être présente au palais de justice, voulait avant tout que sa soeur travaille sur elle-même pour régler ses problèmes de consommation, a fait savoir la procureure de la poursuite.

Elle a même demandé la levée de l'interdiction de contact qui empêchait sa soeur de l'approcher depuis les événements.

« C'est un comportement odieux envers un membre de sa propre famille », a asséné la juge Gosselin, qui s’expliquait mal comment Gabrielle Lévesque avait pu ne pas porter assistance à sa soeur alors que cette dernière se vidait de son sang.

Après l'agression, Gabrielle Lévesque a entrepris une thérapie pour traiter ses problèmes de consommation avant d'en être expulsée au début du mois de décembre.

En plus de la peine de prison, elle devra se soumettre à une période de probation durant laquelle elle n'aura pas le droit de consommer d'alcool.

Plus d'articles

Commentaires