Retour

90 jours de prison pour une relation avec une adolescente

Un jeune homme de 19 ans est condamné à 90 jours de prison à purger les fins de semaine pour avoir eu des rapports sexuels avec une adolescente.

Un texte de Yannick Bergeron

Brendon Lévesque-Morin a reconnu lundi, au palais de justice de Québec, qu'il avait eu, en juin dernier, des rapports sexuels avec une adolescente de 13 ans, ce qui est illégal.

Les rapprochements ont eu lieu avec l'accord de la victime, sans contraintes, mais la Loi ne lui permettait pas de donner son consentement, rappelle le procureur de la Couronne, Me Régis Juneau-Drolet.

« Par l’effet de la loi, compte tenu de son âge, 13 ans, il aurait fallu que l’individu soit de moins de deux ans plus âgé qu’elle en pareille circonstance. Au niveau de la loi, c’est ce qui est prévu », précise-t-il.

C'est la mère de l'adolescente qui a dénoncé Lévesque-Morin à la police de Québec.

Le jeune homme a reçu la peine minimale en pareille circonstance.

En plus de sa peine d'incarcération, Brendon Lévesque-Morin sera inscrit à la banque des délinquants sexuels pour une période de 10 ans.

Le juge lui interdit également de parler de la victime sur les réseaux sociaux.

Plus d'articles