Retour

Accident à Scott : un rassemblement en hommage aux victimes dégénère

La Sûreté du Québec (SQ) enquête sur un rassemblement qui a dégénéré dimanche soir à Saint-Bernard, en Beauce. Des jeunes s'étaient réunis sur les lieux de l'accident qui s'était produit la veille à Scott afin de rendre hommage à Louis David Fournier et Dereck Bolduc Coulombe, les deux victimes qui ont péri dans l'accident.

Le calme régnait pourtant en début de soirée, au moment où une croix a été plantée en hommage aux deux jeunes hommes, raconte Julie Morin, la tante d'une des deux victimes.

« Tout le monde était silencieux, se réconfortait. On a signé la croix, c'était calme. Il y a même un petit garçon qui a fait un hommage à Louis David. C'était vraiment beau », dit-elle.

Julie Morin assure que le début de soirée n'a rien à voir avec les débordements qui se sont produits par la suite, faisant référence, entre autres, aux nombreuses photos du rassemblement qui ont été partagées sur les réseaux sociaux.

« Ce n'était pas ce que vous avez vu là », soutient Julie Morin.

En effet, les débordements ont commencé un peu plus tard, lorsque des jeunes se sont réunis. Crissements de pneus, attroupement jugé illégal et consommation d'alcool sur la voie publique ont ponctué la soirée.

Kelly Pouliot, une jeune fille que l'on peut voit danser sur une voiture de la SQ sur des images circulant sur les réseaux sociaux, dit assumer ce qu'elle a fait.

« Je ne le regrette pas, ce que j'ai fait. Je vais assumer les conséquences qui viennent avec. Qu'est-ce que tu veux que je fasse? Quand c'est fait, c'est fait. »

Kelly Pouliot affirme que c'est la colère qui explique ses gestes. « J'étais en crisse [sic] et eux autres qui arrivent pour venir nous faire chier [...] De me regarder en plein dans les yeux quand mes deux chums qui sont morts, ce n'était pas le temps de venir niaiser avec ça », raconte-t-elle.

La jeune fille assure que même si plusieurs jeunes buvaient de l'alcool, personne n'est rentré ivre au volant d'une voiture.

Une dizaine de policiers ont été dépêchés sur place, mais ils ne sont pas intervenus. Ils ont jugé que c'était risqué de le faire étant donné que l'ambiance qui régnait était très émotive.

Cependant, il est possible que des accusations soient portées en lien avec ce dossier.

Le conducteur comparaît

Par ailleurs, l'homme qui conduisait la camionnette impliquée dans la collision mortelle est accusé de conduite avec les facultés affaiblies ayant causé la mort.

Pedro-Antonio Ovalle Leon, d'origine guatémaltèque, a comparu mardi au palais de justice de Saint-Joseph-de-Beauce.

En plus des deux chefs d'accusation de conduite avec les facultés affaiblies ayant causé la mort, il est aussi accusé de conduite avec les facultés affaiblies causant des lésions corporelles.

Les deux jeunes femmes qui se trouvaient dans le véhicule avec David Fournier et Dereck Bolduc Coulombe ont subi des blessures sérieuses.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


10 domaines où les robots sont indispensables





Rabais de la semaine