Retour

Accident mortel à Lac-Beauport : une route montrée du doigt

Un homme de 32 ans est mort dans la nuit de vendredi à samedi, après une sortie de route sur la Traverse de Laval. Ce tronçon, qui relie Lac-Beauport à Sainte-Brigitte-de-Laval, a été nommé « la pire route de l'année » par CAA-Québec, en 2015.

Le conducteur aurait perdu la maîtrise de son véhicule vers 3 h 40. Il aurait fait plusieurs tonneaux, selon Christine Coulombe, de la Sûreté du Québec (SQ).
L'homme a été transporté dans un centre hospitalier, où son décès a été constaté.

L'alcool ne serait pas en cause, selon la SQ. L'hypothèse de la fatigue pourrait être envisagée.

Cette tragédie survient quelques heures après une sortie publique de la mairesse de Lac-Beauport, Louise Brunet, qui dénonçait le piteux état de la Traverse de Laval.

Des travaux routiers nécessaires

Selon Louise Brunet, la Traverse de Laval n'a pas fait l'objet de travaux d'asphaltage depuis 17 ans.

« Les automobilistes, pour éviter les bosses [sur la route], sont parfois obligés de dévier la ligne jaune. Il y a des conducteurs qui ont reçu des contraventions parce qu'ils ont fait ça », souligne la mairesse.

Louise Brunet accuse ses conseillers municipaux de bloquer le projet de réfection de 10 kilomètres de pavé. Le coût des travaux est estimé à 1,8 million de dollars.

« On rentre dans notre dernière année. C'est un projet de cinq ans. Les conseillers n'ont pas voulu revoir ce projet-là », dénonce-t-elle.

Louise Brunet croit que la Ville devrait profiter des subventions offertes notamment via La trame verte et bleue, un programme qui vise le développement d'un réseau cyclable entre les municipalités de la MRC de la Jacques Cartier.

Au MTQ de régler le problème?

De son côté, le conseiller municipal Marc Bertrand souligne que les citoyens de Lac-Beauport n'ont pas à payer pour la réfection d'une route qui relie deux municipalités. Il s'agit, selon lui, d'une responsabilité provinciale.

« On est très ouvert, mais il faut voir si ce n'est pas le ministère des Transports qui devrait tout régler ça et reprendre son entretien et son déménagement, parce que ça lui appartient réellement. »

Le prochain conseil municipal de Lac-Beauport aura lieu le 7 novembre. La mairesse soutient qu'il s'agira de la dernière occasion de voter pour la réfection de la Traverse de Laval afin d'obtenir les subventions à temps.

Plus d'articles

Vidéo du jour


L’amour selon le zodiaque