Retour

Accident mortel en Beauce : le conducteur de la camionnette accusé

L'homme qui conduisait la camionnette impliquée dans la collision mortelle survenue le week-end dernier à Scott, où Louis David Fournier et Dereck Bolduc Coulombe ont péri, est accusé de conduite avec les facultés affaiblies ayant causé la mort.

Pedro-Antonio Ovalle Leon a comparu mardi au palais de justice de Saint-Joseph-de-Beauce. L'homme, qui est d'origine guatémaltèque, s'est présenté devant le tribunal en compagnie d'un interprète, car il ne parle pas bien le français.

En plus des deux chefs d'accusation de conduite avec les facultés affaiblies ayant causé la mort, Pedro-Antonio Ovalle Leon est aussi accusé de conduite avec les facultés affaiblies causant des lésions corporelles.

Les deux jeunes femmes qui se trouvaient dans le véhicule avec David Fournier et Dereck Bolduc Coulombe ont subi des blessures sérieuses.

D'autres accusations pourraient être portées contre l'accusé, a fait savoir Audrey Roy-Cloutier, procureure de la Couronne au dossier.

Pedro-Antonio Ovalle Leon reviendra devant le tribunal lundi prochain. D'ici là, il demeure détenu.

La comparution de Pedro-Antonio Ovalle Leon, qui devait avoir lieu lundi, avait été reportée à mardi, car il était toujours hospitalisé à la suite de l'accident..

Rassemblement en mémoire des victimes

Plusieurs amis de Louis David Fournier et Dereck Bolduc Coulombe se sont présentés en matinée, mardi, au palais de justice de Saint-Joseph-de-Beauce.

Photos des victimes à la main, ils ont notamment distribué des tracts pour dénoncer la conduite et la consommation d'alcool.

L'employeur de l'accusé sous le choc

Pedro-Antonio Ovalle Leon, un travailleur agricole étranger, était à l'emploi de la compagnie Transvol, à Saint-Charles-de-Bellechasse.

Depuis 2009, le Guatémaltèque est venu au Québec à quelques reprises pour y travailler, et ses séjours au pays variaient d'un an à un an et demi.

Son contrat actuel devait se terminer en janvier prochain. Yvan Cloutier, président chez Transvol, dit ne pas comprendre ce qui s'est produit le week-end dernier.

Selon lui, Pedro-Antonio Ovalle Leon, qui a pris une camionnette appartenant à l'entreprise le soir du drame, était pourtant bon conducteur.

Yvan Cloutier trouve triste et dommage de constater que l'homme de 31 ans a ruiné en une soirée ce qu'il avait mis tant d'années à bâtir.

Transvol accueille une vingtaine de travailleurs agricoles étrangers chaque année.

Plus d'articles

Commentaires