Retour

Accroître la production cinématographique dans la région

Des représentants de l'industrie du cinéma et de la télévision de la Capitale-Nationale, réunis en congrès mercredi et jeudi, souhaitent que la région double sa production cinématographique en fiction, animation et documentaire d'ici quelques années.

Une quarantaine de membres de la Table de concertation du cinéma et de la télévision de la Capitale-Nationale ont présenté hier un portrait de l’industrie cinématographique locale.

Actuellement, la production de la région représente un peu plus de 5 % de la production cinématographique du Québec.

La région peut atteindre 10 % du volume de production en création originale québécoise, affirme Nancy Florence Savard, présidente de la Table de concertation. « On assiste vraiment à une éclosion de producteurs qui sont rendus à un niveau, être capables de faire du long métrage, de la série documentaire », évoque-t-elle.

Pour y parvenir, il faudra selon elle continuer d’investir dans le développement des créateurs et les accompagner par exemple dans le travail de scénarisation. « On veut que les gens puissent avoir une certaine régularité à amener des œuvres à l’écran, que nos auteurs puissent écrire de façon régulière, développer davantage nos réalisateurs qu’il puissent faire 1, 2, 3 courts métrages, un long métrage. »

De 2009 à 2014, la production est déjà passée du simple au double, affirme Mme Florence Savard. La région doit poursuivre sur sa lancée.

Diffusion

La Table de concertation travaille actuellement à assurer la production, mais l’enjeu de diffusion sera également au cœur des prochaines discussions.

La documentariste Mélanie Carrier, documentariste et membre de la Table de concertation, souhaite augmenter la diffusion des films produits dans la région, notamment les documentaires.

« Souvent, nos films vont être à l'affiche seulement une ou deux semaines parce que l’affluence n’est pas nécessairement au rendez-vous, c’est sûr que c’est un de nos chevals de bataille. »

L’Association des propriétaires de cinéma du Québec participait aux discussions mercredi. Elle dit appuyer les démarches de la Table de concertation.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Le plus beau cadeau qu'elle pouvait recevoir





Rabais de la semaine