Retour

Accusé d'agressions sexuelles, un ex-chauffeur de taxi nie tout

L'ex-chauffeur de taxi Karim Chikhi, accusé d'avoir agressé sexuellement trois clientes, nie tous les gestes qui lui sont reprochés.

Un texte de Yannick Bergeron

Karim Chikhi a témoigné pour sa défense à son procès mardi après-midi relativement à des agressions présumées qui seraient survenues en 2013. Dans le cas de deux plaignantes, l'homme de 48 ans a assuré qu'il ne se souvenait même pas de les avoir déjà eues comme cliente.

Dans le cas d'une autre femme, il confirme l'avoir reconduite, mais jure qu'il n'a pas eu de comportement déplacé avec elle.

Il affirme que c'est la cliente éméchée qui se serait montrée entreprenante.

Karim Chikhi a parlé en début de témoignage de son arrivée au Canada en 1999.

Ingénieur originaire d'Algérie, il travaillait dans son domaine au Québec, mais avait décidé de conduire un taxi pour arrondir ses fins de mois. Son contre-interrogatoire aura lieu demain.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine