Année après année, l'achalandage au Salon international du livre de Québec (SILQ) atteint de nouveaux sommets. Cette année, quelque 68 000 lecteurs ont franchi les portes du Centre des congrès pendant les cinq jours de l'événement.

Une fois de plus, les jeunes ont été nombreux à se présenter au SILQ. L’organisation estime qu’ils étaient plus de 25 500 à participer à l’événement, dont plus de 16 000 d’entre eux venus lors des matinées scolaires.

L’organisation a enregistré un record d’affluence journalier lors de la journée de samedi.

« On a atteint 21 000 visiteurs en une journée, ce qui ne s’était jamais vu. […] Le samedi est toujours la plus grosse journée du salon. C’est évident que la température nous a aidés, mais c’est évident qu’on ne peut pas mettre le succès du salon uniquement sur le dos de la température », souligne la directrice des communications de l’évènement, Johanne Mongeau.

Le président d'honneur du salon, Grégoire Delacourt, n'avait que des bons mots dimanche pour l’événement auquel il participait pour la première fois.

« Mon bilan personnel il est magnifique! Je trouve que c’est triste que ce soit fini. Noël est fini, il faut entrer à l'école et et je n'ai pas envie », a déclaré M. Delacourt, dimanche.

Cette année, le SILQ a été marqué par la présence de l’écrivaine belge Amélie Nothomb, qui était l’invitée d’honneur de l’événement.

Près de 1200 auteurs et plus de 725 éditeurs ont participé au SILQ cette année.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine