Retour

Agglomération : le ministre Moreau ouvert à deux ententes distinctes

Le ministre des Affaires municipales, Pierre Moreau, n'est pas fermé à l'idée que Saint-Augustin-de-Desmaures et L'Ancienne-Lorette aient des ententes différentes pour assurer les frais de l'agglomération de Québec, même si « idéalement », dit-il, un accord global est souhaitable.

« Oui, il pourrait y avoir deux mécanismes », a convenu le ministre Pierre Moreau vendredi, sans néanmoins connaître les détails de l'accord intervenu entre les maires de Saint-Augustin et de Québec pour régler la facture de la quote-part.

Le règlement ne convient toutefois pas au maire de L'Ancienne-Lorette, Émile Loranger, qui a annoncé jeudi son intention de consulter ses citoyens.

Le ministre croit toutefois qu'il faut donner une nouvelle chance à la négociation afin d'en arriver à une entente à trois. « Ce que je comprends, c'est que Saint-Augustin trouve son compte dans l'entente négociée avec Québec, alors je pense qu'il pourrait y avoir un effort additionnel pour trouver l'entente pour tous. »

Des procédures judiciaires ont été entreprises par les deux villes défusionnées qui contestaient la facture actuelle. Un nouveau contrat mettrait fin à ce processus.

Avec l'entente qui est sur la table, Émile Loranger croit pour sa part qu'il est plus avantageux de continuer la poursuite pour retrouver des sommes qu'il estime avoir payées en trop ces dernières années. Le maire se donne trois semaines pour consulter la population.

L'entente intervenue entre Saint-Augustin et Québec doit être approuvée par les autres élus des municipalités pour être entérinée. Les conseillers de Saint-Augustin se prononceront mardi. Le maire Sylvain Juneau convie par ailleurs les citoyens à l'hôtel de ville samedi pour leur expliquer les détails de l'entente.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine