Retour

Agrandissement du port de Québec : les résidents inquiets

Après les groupes citoyens, une soixantaine de personnes ont participé, jeudi soir, à une séance d'information dans le dossier du projet d'agrandissement du port de Québec. L'Agence canadienne d'évaluation environnementale (ACEE), qui organisait la rencontre, n'a pu fournir toutes les réponses à leurs nombreuses questions.

Les représentantes fédérales ont expliqué les lignes directrices de l'évaluation à venir. Les effets environnementaux du projet, l'importance des effets, les mesures d'atténuation réalisables et les raisons d'être du projet figurent au sommet des critères d'analyse de l'Agence.

Impossible cependant de connaître à ce stade-ci l'ampleur et la nature exacte de l'impact de l'agrandissement du port.

« On n'a pas cette information. On l'attend comme vous », a expliqué Dominique Lagueux, gestionnaire de projets de l'ACEE.

Certains craignent que lorsque les impacts du développement seront dévoilés, les travaux d'agrandissement soient trop avancés pour y apporter des modifications.

Les résidents des quartiers avoisinants ont d'importantes préoccupations, résume M. Desgagnés.

« Il y a des milliers d'humains qui vivent à proximité qui subissent les inconvénients de ce port dus aux activités d'allées et venues, des activités de camions, trains qui vont dans ce port, ça passe en plein coeur d'un quartier résidentiel, près d'un hôpital [...] des camions qui transportent des produits chimiques. Là, on ne sait pas trop ce qu'il va y avoir dans le vrac. Comment on va les rassurer, ces humains? »

Une étude attendue

Le Port de Québec est chargé de produire l'étude d'impact de son projet d'agrandissement. C'est sur cette étude que l'Agence canadienne basera ensuite ses travaux. Les effets sur la faune et la population seront analysés. L'organisme fédéral promet que les émanations de poussière seront considérées.

« Si le vent souffle, il va y avoir des impacts qui vont aller au-delà du port, qui ne seront pas sur des terrains qui appartiennent au port. On va regarder cet aspect-là », a précisé Maryse Pineau, gestionnaire de commission à l'ACEE.

Un projet de 190 millions

Selon les plans déjà rendus publics par l'administration portuaire pour son projet d'agrandissement d'ici 2020, la ligne de quai sera prolongée de 610 mètres. Quelque 18 hectares de terrain seront exploités. Tout le secteur de la baie de Beauport sera réaménagé.

Les nouvelles installations doivent permettre à de plus gros navires d'accoster et d'augmenter les produits transbordés dans la région.

Le Port de Québec plaide que les investissements sont nécessaires pour assurer son avenir. Impossible de savoir quand l'étude d'impact environnemental du projet sera déposée.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine