Retour

Agression au parc Cartier-Brébeuf : le passant plaide non coupable

Jonathan Côté, 24 ans, a plaidé non coupable lundi à trois accusations portées contre lui pour une agression survenue dans la nuit de samedi à dimanche au parc Cartier-Brébeuf, dans le quartier Limoiliou.

L'agression est survenue dimanche vers 3 h 30 dans le parc situé en bordure de la rivière Saint-Charles.

Un homme de 24 ans qui se disputait avec son ex-conjointe de 28 ans a été gravement blessé à la tête après avoir été roué de coups. Son ex-copine et Jonathan Côté, un passant qui s'est porté à la défense de la femme, ont été arrêtés.

Le Service de police de la Ville de Québec (SPVQ) rapporte que Côté a notamment roué l'autre homme de coups de pied et de coups de poing, lui causant un grave traumatisme à la tête.

« Il l’a frappé à plusieurs reprises et la victime a perdu conscience. Ce dernier a subi un traumatisme important au visage et avait de la difficulté à respirer lors de l’intervention des policiers », souligne le SPVQ.

La femme aurait également frappé la victime qui a été transportée à l'hôpital. On ne craint toutefois pas pour sa vie.

Toujours détenu

La Couronne s'est opposée à la remise en liberté de Jonathan Côté compte tenu de ses antécédents judiciaires. Il fait face entre autres à des accusations de voies de fait graves et de bris de condition.

Côté doit donc revenir devant le tribunal plus tard cette semaine pour son enquête sur remise en liberté.

La femme a pour sa part été libérée par sommation. Elle pourrait être également accusée de voies de fait.

Plus d'articles