Retour

Agression d'un homme de confession sikhe : la religion pas ciblée

L'attaque d'un Torontois de confession sikhe en fin de semaine dernière près de la Grande Allée n'est pas liée à sa religion, selon la police de Québec.

Un des suspects avait été impliqué dans deux autres événements le même soir, a fait savoir  le service de police dans un communiqué émis mardi après-midi. « Son comportement agressif ne ciblait pas une communauté religieuse spécifiquement. »

Le touriste portant un turban a été attaqué dans la nuit du 26 mars, sur la rue d'Artigny.

Deux personnes ont été arrêtées et feront face à des accusations de voies de fait. L'enquête se poursuit au sujet d'un troisième suspect.

Les actes ont été vivement dénoncés par plusieurs élus, dont le maire Régis Labeaume.

Aujourd'hui, la ministre de l'Immigration, de la Diversité et de l'Inclusion a « condamné vigoureusement tous propos, menaces ou gestes à caractère haineux, violent et raciste ».

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine