Retour

Agressions à l'Université Laval : Thierno-Oury Barry libéré sous conditions

Thierno-Oury Barry, le jeune homme accusé d'agressions et d'introductions par effraction à l'Université Laval, a pu recouvrer sa liberté sous plusieurs conditions en attendant la suite des procédures judiciaires intentées contre lui.

D'après les informations de Yannick Bergeron

La juge Chantal Pelletier, qui a entendu la demande de remise en liberté vendredi dernier, a conclu qu'il peut retourner vivre à son appartement du secteur de Sainte-Foy, mais il doit être accompagné en tout temps par l'un ou l'autre de ses parents.

Ces derniers vont agir à titre de caution. Ils ont dû verser 10 000 $ en garantie.

Le jeune homme de 19 ans n'a pas le droit de se rendre sur le campus de l'Université Laval et de tenter de communiquer avec les plaignantes, de fréquenter les bars, de consommer de l'alcool ou de la drogue et de quitter la province.

 L'accusé d'origine guinéenne, qui a aussi la nationalité française, a dû également déposer ses deux passeports au greffe du palais de justice de Québec.

Après avoir cité plusieurs jurisprudences, la juge a rappelé qu'au Canada les accusés sont remis en liberté provisoire à moins de circonstances exceptionnelles.  

Une ordonnance de non-publication empêche les médias de diffuser la preuve recueillie et les motifs qui ont mené à sa libération.

Thierno-Oury Barry était détenu depuis son arrestation le 22 octobre dernier, une semaine après les événements survenus au pavillon Alphonse-Marie-Parent de l'Université Laval.

L'étudiant en économie à l'Université Laval fait face à quatre chefs d'introduction par effraction et agression sexuelle, à six chefs d'introduction par effraction dans le but de commettre un acte criminel et à deux chefs de tentative d'introduction par effraction.

Les victimes sont âgées de 18 à 21 ans.

Thierno-Oury Barry, qui est représenté par Me Geneviève Bertrand, est le principal suspect dans cette affaire. Il reviendra devant le tribunal le 7 décembre.

Un présumé complice avait été interrogé par les policiers, puis libéré sous promesse de comparaître.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Qu'est-ce qui se passe quand tu fais une détox de cellulaire?