Alain Perreault ne pourra recouvrer sa liberté en attendant son nouveau procès pour le meurtre de Lyne Massicotte. La Cour supérieure estime que sa détention est nécessaire pour protéger le public et préserver la confiance de la société dans l'administration de la justice.

Même si Alain Perreault a obtenu le droit de subir un nouveau procès, le juge Richard Grenier a rappelé dans sa décision écrite le caractère « sordide » des accusations qui pèsent contre l'homme de 53 ans.

Alain Perreault a été reconnu coupable du meurtre prémédité de Lyne Massicotte en 2011, sur la base d'aveux faits à un agent double dans le cadre d'une opération policière de type « Mr. Big ». Selon les déclarations déposées en preuve, Perreault aurait avoué avoir connu la victime sur internet et l'avoir invité dans son appartement de Limoilou. Il aurait étranglé la mère monoparentale de 43 ans parce qu'elle refusait ses avances sexuelles.

Un arrêt de la Cour suprême dans le dossier de Nelson Hart, en juillet 2014, a cependant statué que les tribunaux devaient mieux encadrer les enquêtes « Mr. Big ». Dans ces opérations, les policiers se font passer pour des criminels. Ils tendent leurs filets autour du suspect et l'amènent à faire partie de l'organisation. Ultimement, le suspect rencontre le grand patron pour confesser ses crimes passés et devenir membre en règle de la pseudo-organisation criminelle.

C'est dans ce contexte qu'Alain Perreault, le principal suspect dans la disparition non résolue de Lyne Massicotte en 2003, aurait avoué son crime.

Dans son nouveau procès, la Couronne devra démontrer que les aveux de l'accusé n'ont pas été obtenus sous la menace ou des contraintes.

Hébergé par sa mère

La mère d'Alain Perreault, âgée de 80 ans, a témoigné devant le tribunal pour dire qu'elle serait prête à accueillir son fils en attente de son nouveau procès. La dame habite dans un modeste logement dans une résidence pour personnes âgées.

La Couronne s'est vivement opposée à ce scénario, qualifiant d'inconcevable que l'accusé loge chez sa mère alors qu'elle habite parmi des personnes vulnérables, dont la moyenne d'âge est de 87 ans.

Alain Perreault restera derrière les barreaux en attendant son nouveau procès.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine