Un multirécidiviste de l'alcool au volant, qui a déjà causé la mort d'une personne alors qu'il conduisait en état d'ébriété, vient de plaider coupable à une nouvelle offense.

Un texte de Yannick Bergeron

Daniel Desjardins, 63 ans, en est à sa troisième récidive depuis qu'il a tué un concitoyen en 1992. Il avait déjà été arrêté deux fois pour alcool au volant avant l'accident fatal. L'homme avait écopé de 15 mois de prison pour les événements de 1992.

Sa dernière arrestation remonte au mois de mars dernier. Il a accroché avec sa voiture un autre véhicule dans un stationnement de Lévis. Lorsqu'il est sorti de sa voiture, il avait de la difficulté à tenir sur ses jambes.

L'ivressomètre auquel il a été soumis au poste de police a démontré un taux d'alcoolémie de 0,20, nettement au-dessus de la limite permise de 0,08.

Détention demandée

Daniel Desjardins vient de terminer une thérapie en milieu fermé de cinq mois pour traiter son problème d'alcool.

Comme il a quitté la maison de thérapie, la poursuite a réclamé qu'il soit incarcéré sur-le-champ pour protéger le public en attendant qu'il reçoive sa peine.

Le juge a rejeté cette demande.

Daniel Desjardins, qui exploite un commerce de viande fumée à Lévis, pourra retourner chez lui en attendant l'audience sur la détermination de sa peine au mois d'octobre.

Il doit respecter plusieurs conditions, dont celle de ne pas consommer d'alcool. Il lui est aussi interdit de conduire.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine