Retour

Alcool au volant : simulation-choc pour les élèves du secondaire

À un mois des bals de finissants, quelque 2000 élèves de 5e secondaire de la région assistent à une simulation-choc pour les sensibiliser aux dangers de l'alcool au volant.

La simulation débute au moment où des véhicules entrent en collision. Le conducteur de 17 ans, en état d’ébriété, cause la mort de la conductrice de l’autre véhicule, le tout avec un grand réalisme.

Durant l’activité Prends le volant sur ta vie, les élèves apprennent quelles sont les répercussions que peuvent avoir sur l'entourage l'alcool au volant et les conséquences judiciaires qui en découlent.

« De se faire dire : “ne prend pas d’alcool en prenant le volant”, ça ne sera pas assez concret. Là, on voit vraiment les conséquences que ça peut entraîner », réalise Catherine Côté, 16 ans, élève de la Polyvalente de Charlesbourg.

Témoignage prenant

Les conséquences d’un tel accident, Olivier Genest, les connaît bien. À 39 ans, il vit encore aujourd’hui avec les séquelles laissées par un accident qu’il a eu à 17 ans, alors qu’il a conduit avec les facultés affaiblies.

Dans son témoignage aux jeunes, il raconte qu’il a dû réapprendre à marcher et qu’aujourd’hui, ce sont les pertes de mémoire et les difficultés à se concentrer qui le hantent.

« J’aurai pu frapper une autre voiture ou quelqu’un sur le bord de la route. Je suis parmi les chanceux qui peuvent en parler librement. Ce ne sont pas tous les traumatisés crâniens qui peuvent le faire. »

Le neurochirurgien à l'Hôpital de l’Enfant-Jésus André Turmel, qui participe à l’activité, en sait quelque chose.

« Dans la majorité du temps, lorsque le cerveau est brassé, on a des séquelles. On peut parler de mortalité, mais de vivre avec les séquelles et la perte d’autonomie d’un jeune de 17, 18 et 19 ans pour le reste de ses jours, c’est difficile de vivre avec ça. »

Les jeunes de 15 à 24 ans sont encore surreprésentés dans les statistiques. En 2017, au Québec, le nombre de décès est passé de 46 à 75 et le nombre d'accidents de 353 à 372.

Plus d'articles