Retour

Alcool au volant : une simulation-choc pour des élèves du secondaire

À quelques semaines des bals des finissants, près de 1500 élèves des écoles secondaires de la région de Québec ont assisté à une simulation-choc d'un accident causé par l'alcool au volant, mardi, à l'aréna Marcel-Bédard.

L'initiative, intitulée « Prends le volant sur ta vie », réunissait plusieurs intervenants, dont Lynda Hains, qui a perdu sa fille lors d'un accident impliquant un chauffeur en état d'ébriété.

« Je veux que les jeunes réalisent ce qu'ils se passent quand ils font des choses qui sont un peu non réfléchies, soit l'alcool au volant, la drogue ou même les textos, déclare-t-elle. Pour moi, c'est comme si je gardais ma fille en vie à travers de tout ça. »

En plus d'assister à la reconstitution d'un accident, les finissants ont pu entendre des témoignages, dont celui d'Olivier Genest, qui a « hypothéqué sa vie » à 17 ans. Il a subi un traumatisme crânien à la suite d'un accident de la route alors qu'il avait les facultés affaiblies.

« Quand j'ai eu mon accident, j'ai eu plein de deuils à faire. Je ne suis plus du tout la même personne. Maintenant, j'ai des problèmes de mémoire. J'ai dû arrêter l'école, se désole-t-il. J'ai dû faire le deuil de mon travail aussi, parce que je désirais reprendre la quincaillerie de mon père. »

La simulation n'en est pas à sa première année, mais elle a toujours le même effet chez les jeunes. « Cette activité est vraiment appréciée chez les élèves. C'est eux qui le redemandent », explique Josianne Vignola, conseillère en communications au CHU de Québec.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine