Retour

Allégations de fraude à la SIQ : « Ça n'a pas de bon sens » - Régis Labeaume

Les révélations de l'émission Enquête sur un possible cas de fraude à la Société immobilière du Québec (SIQ) laissent Régis Labeaume pantois.

« Ce que j'ai vu dans les journaux, ça n'a pas de bon sens, je ne sais pas quoi vous dire, a réagi le maire de Québec, vendredi. C'est tellement mauvais pour tout le monde. Tu n'as pas le droit de te remplir les poches de même. »

Nos collègues d'Enquête ont révélé jeudi qu'un ancien dirigeant de la SIQ et d'importants collecteurs de fonds du Parti libéral du Québec (PLQ) se seraient partagé près de 2 millions de dollars lors de transactions immobilières.

Selon Régis Labeaume, ces allégations sont de nature à alimenter le cynisme au sein de la population.

« C'est sûr que ça n'aidera pas, je trouve ça terrible », a-t-il confié.

Deux des édifices au coeur des transactions litigieuses ont été achetés par une entreprise appartenant à Georges Gantcheff, un important joueur du milieu immobilier qui est toujours actif dans la région de Québec.

Il agit notamment à titre de promoteur du projet de construction d'une tour d'habitation de 20 étages à la place Jacques-Cartier, dans le quartier Saint-Roch.

Le maire Labeaume a indiqué qu'il n'avait pas assez d'éléments en main pour commenter cette information.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Qu'est-ce qui se passe quand tu fais une détox de cellulaire?