Retour

Amputée, elle réalise son rêve de devenir prothésiste

Une jeune femme de 18 ans va bientôt réaliser son rêve de devenir prothésiste. L'étudiante en connaît un rayon sur la question, puisqu'elle est née amputée de la jambe droite.

« Quand je suis née, il manquait le péroné, ma jambe était tournée vers l'intérieur », explique Abygaelle Lorentz.

Malgré tout, elle ne s'est jamais empêchée de faire une multitude de sports comme le karaté, le basketball ou même le tennis.

Maintenant âgée de 18 ans, elle étudie dans le programme de Techniques d'Orthèses et de Prothèses au Collège Mérici, un cheminement naturel pour l'étudiante.

« Ça me passionne, j'ai vu à quel point c'est bon d'aider les gens. Si on avait pas de prothésiste, je ne pourrais pas marcher aujourd'hui. Je veux recréer ce bonheur-là auprès des personnes », s'exclame-t-elle.

Les Amputés de guerre fêtent leur 100 ans

Dès son plus jeune âge, Abygaelle Lorentz a été en contact avec l'organisme Les Amputés de guerre qui fêtent leur 100e anniversaire cette année.

Grâce à l'organisme, elle a reçu une vingtaine de prothèses au fil des années et un soutien constant lors de séminaires.

L'étudiante a choisi de voir le côté positif des choses, sans s'apitoyer sur son sort.

« Les rencontres dans les séminaires c'est pour rencontrer des personnes comme nous, comment on fait face aux problèmes, comment rendre une situation désagréable en situation positive » avance-t-elle.

L'étudiante qui complète sa deuxième année d'étude se prépare maintenant à vivre les stages. Elle espère un jour créer ses propres modèles.

« Il y a tellement de possibilités, moi je m'amuse ! », conclut-elle.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Recettes de Noël - Ragoût de boulettes de dinde et épinards