Retour

Anacolor: les enfants de l'école Marguerite-D'Youville confinés à l'intérieur

Les élèves de l'École Marguerite-D'Youville, située dans le secteur de Cap-Rouge, ont dû passer la récréation matinale à l'intérieur, jeudi, en raison des fortes odeurs de peinture provenant de l'usine Anacolor.

Un texte de Marc-Antoine Lavoie

Lors de la pause du matin, une enfant a signalé à son éducatrice qu’elle avait mal à la tête. « L’éducatrice lui a demandé si c’était depuis qu’elle était dehors et l’enfant a dit oui », relate le directeur général adjoint de la Commission scolaire des Découvreurs, Jacky Tremblay.

On remarquait des odeurs qui n’étaient pas inhabituelles, mais qui étaient présentes. On a adopté une attitude de prudence. La direction a demandé aux éducatrices de faire entrer les enfants

Jacky Tremblay

La direction de l’établissement a immédiatement enclenché les recommandations de la Direction de la santé publique (DSP), publiées en décembre à l'intention de l’école et d'un centre de la petite enfance (CPE) également situé à proximité de l’usine.

Dans un avis, la DSP recommande aux enfants et aux membres du personnel exposés aux odeurs de « réintégrer des locaux où les fenêtres sont fermées lorsque des odeurs sont persistantes ».

C’est la première fois qu’un élève ou un membre du personnel dit être incommodé par les odeurs de peinture.

L'école primaire est située dans un rayon d'environ 500 mètres de l'usine de recouvrement de surfaces métalliques.

Carte : Google Maps

La Commission scolaire des Découvreurs confirme que l’ensemble du personnel de l’école Marguerite-D’Youville a été informé de la procédure à suivre en cas d’épisode de fortes odeurs de peinture.

Les parents avisés le lendemain

Vendredi matin, la directrice de l’école, Donna Harquail, a informé les parents de cet épisode par courriel.

« Hier midi, j’ai mis en application cette recommandation, car une de nos jeunes a signalé un mal de tête qui, selon elle, avait commencé dehors. Le but de mon courriel est de vous dire que vos jeunes sont écoutés et protégés à l’école Marguerite-D’Youville », peut-on lire dans le courriel.

La direction de l’école invite les parents qui ont des questions à se présenter à la rencontre d’information le 15 février prochain.

La rencontre prévue à 19 h au Centre communautaire de Cap-Rouge est chapeautée par le Regroupement citoyen pour la qualité de l’air de Cap-Rouge.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Les glucides mettent-ils notre santé en jeu?





Rabais de la semaine