Retour

André Arthur de retour à la radio sur les ondes de CHOI Radio X

« Si aucune catastrophe n'arrive, le 17 août je serai à l'antenne de CHOI-FM », confirme le controversé animateur de radio André Arthur. Celui que les auditeurs de Québec ont longtemps surnommé le « roi Arthur » n'a vraisemblablement rien perdu de son style abrasif.

« Le milieu radiophonique de Québec s'est complètement effoiré devant les voyous et les avocats, lance-t-il, en particulier devant l'hôtel de ville et devant d'autres personnalités très puissantes à Québec. » L'homme de 71 ans demande d'ailleurs une protection juridique à son futur employeur.

« Je suis prêt à faire des concessions, comme préenregistrer des segments, en retour de quoi je veux une protection juridique totale. »

Selon André Arthur, il ne reste que les détails juridiques à régler avant d'officialiser le contrat avec RNC Media, l'entreprise qui opère CHOI Radio X.

Prudence du côté de Radio X

Le directeur général de Radio X se montre prudent quant à l'embauche d'André Arthur. « Il y aurait certainement un encadrement qui serait établi avant de s'assurer que M. Arthur revienne chez nous », indique Philippe Lefevbre tout en précisant que l'embauche de l'animateur vedette n'est pas encore officialisée.

André Arthur n'aura d'ailleurs pas sa propre émission, mais agirait plutôt comme collaborateur au sein de plusieurs émissions. « On discute avec M. Arthur pour voir de quelle façon on peut l'intégrer à nos grilles. »

Philippe Lefevbre avance qu'André Arthur a encore toute sa pertinence sur les ondes de Québec. « M. Arthur a encore beaucoup de choses à apporter au niveau de la radio, ça reste un des plus grands communicateurs au Canada. »

Au printemps, CHOI Radio X a encaissé une importante chute de ses cotes d'écoute. Le directeur général soutient toutefois qu'avec ou sans André Arthur, les importants changements apportés à la grille horaire d'automne devraient permettre à Radio X de mieux s'en tirer lors des prochains sondages.

Fini la politique

André Arthur a été député indépendant à Ottawa dans la circonscription de Portneuf-Jacques-Cartier de 2006 à 2011 et des rumeurs l'envoyaient dans le camp du Parti conservateur pour la présente campagne fédérale.

L'animateur de radio confirme avoir été contacté par le ministre sortant Denis Lebel, mais il affirme du même souffle ne jamais avoir eu d'intérêt pour un nouveau saut en politique fédérale.

D'après l'entrevue réalisée par Alain Saint-Ours.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une tempête de neige au Colorado rend la conduite difficile





Rabais de la semaine