Retour

Anne Guérette veut enterrer le projet d’anneau de glace couvert

La chef de Démocratie Québec mettra fin au projet d'anneau de glace couvert si elle est élue à la mairie. Anne Guérette préfère se concentrer sur les infrastructures existantes et « mettre de l'ordre dans les heures de glace ».

Un texte d’Alain Rochefort

Le projet de construire un anneau de glace couvert à Québec est celui du maire sortant, Régis Labeaume. Le complexe sera situé sur l'emplacement actuel de l'anneau de glace Gaétan-Boucher, dans le secteur de Sainte-Foy.

Le futur centre comprendra deux patinoires et un anneau de glace d'une longueur de 400 mètres.

« On a un amphithéâtre de glace qui est vide, on a un Colisée de glace qui est sur le respirateur artificiel. Le dernier rapport du vérificateur général mentionnait que nous avons 10 000 heures de glaces de trop », déplore Mme Guérette.

68 millions $

L’anneau de glace pourra accueillir jusqu'à 2000 personnes à compter de 2019 ou 2020. Il s’agit d’un projet d’environ 68 millions de dollars, selon l’administration Labeaume.

« C’est un gaspillage d’argent public. Il faut stopper ces projets grandioses, dont les gens n’ont pas besoin. […] On va récupérer ces 70 millions pour réinvestir dans d’autres projets. Je peux déjà vous dire qu’on va rénover l’aréna Jacques-Côté [à Sillery] », ajoute Anne Guérette.

Advenant une victoire lors des élections du 5 novembre, Mme Guérette n’exclut pas de rouvrir l’entente avec Québecor, gestionnaire du Centre Vidéotron, afin d’augmenter le nombre d’heures de glace libres.

Démocratie Québec annoncera au cours des prochains jours ce qu’il entend faire du Colisée.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine