Retour

Après un mur, un clocher de l'église Saint-Sacrement vacille

Le mauvais sort s'acharne sur l'église Saint-Sacrement dans le secteur Sainte-Foy à Québec. Après l'effondrement d'une partie de mur en juillet, c'est maintenant l'un de ses deux clochers qui présente des signes de faiblesse.

Un examen complet du bâtiment inauguré en 1924 a mis le conseil de la Fabrique au fait de la situation.

« On a trouvé que l'un des deux clochers avait une faiblesse qui peut être corrigée. On attend le rapport d'un ingénieur avant de procéder », explique le marguillier Yvon Bussières.

Il en coûtera 500 000 dollars pour sécuriser le bâtiment d'ici l'hiver selon la paroisse. Un échafaudage sera installé à l'intérieur pour supporter la toiture et stabiliser les murs. L'église, fermée depuis juillet, pourrait rouvrir ses portes en novembre.

Selon Yvon Bussières, il faudra investir au moins 1 million de dollars pour les travaux de reconstruction qui pourront commencer au printemps 2018. La situation pose un certain casse-tête, puisque le bâtiment ne fait pas partie des récentes subventions annoncées par le gouvernement du Québec. 

« On fait des représentations au diocèse et aux instances supérieures pour éventuellement avoir une aide financière », précise M. Bussières.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un rottweiler goûte à du citron pour la première fois





Rabais de la semaine