Retour

Attaque dans un IGA : l’accusé dit avoir eu « une bulle au cerveau »

Xavier Roy, cet ex-employé d'un supermarché IGA accusé de tentative de meurtre sur deux anciens collègues, a raconté à un enquêteur avoir eu « une bulle au cerveau » le soir du drame.

La vidéo de l’interrogatoire du jeune homme de 19 ans a été présentée au jury mercredi. On y voit l’accusé vêtu d’un habit blanc être martelé de questions par un enquêteur de la Sûreté du Québec, et ce, pendant près de quatre heures.

Le policier lui rappelle à plusieurs reprises qu’il n’a pas besoin de confession en raison de l’impressionnante preuve amassée contre lui. Xavier Roy finit tout de même par avouer du bout des lèvres avoir agressé ses anciens collègues.

Intimidation

Le jeune homme raconte que c’est parce qu’il était victime d’intimidation qu’il s’en serait pris physiquement à un emballeur et une caissière du IGA de Sainte-Catherine-de-la-Jacques-Cartier.

Lorsque l’enquêteur lui demande ce qu’il s’est passé le soir du 12 juin 2015, il répond qu’il a eu « une bulle au cerveau ».

Le policier lui demande ensuite ce qu’il ferait s’il lui donnait la chance de revenir dans le temps le soir de l’attaque. « Je serais resté dans mon sous-sol », confie-t-il.

Le procès de Xavier Roy a été suspendu jusqu’à lundi prochain. C’est à ce moment que son avocat entamera sa plaidoirie.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine