Retour

Augmentation du nombre de partages pour Shareapass durant le Festival d'été

L'entreprise Shareapass, qui permettait pour une deuxième année de partager des laissez-passer durant le Festival d'été de Québec, a connu en fin de compte une augmentation de 233 % du nombre de partages, comparativement à l'an dernier.

Shareapass, qui fait son bilan après 11 jours de festival, souligne que plus d'un laissez-passer sur deux mis en partage sur sa plateforme Internet a trouvé preneur.

L'entreprise, dont les affaires sont accueillies plutôt froidement par le FEQ, se targue d'avoir ainsi contribué à la participation de 1450 nouveaux festivaliers à l'événement.

Selon Jonathan Parent, cofondateur de Shareapass, les prêteurs étaient en majorité des résidents de la ville de Québec et des environs et les emprunteurs provenaient principalement de Montréal, de Sherbrooke et du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

« La clientèle emprunteuse provient beaucoup en dehors de la Communauté métropolitaine de Québec. Des gens qui viennent pour un soir, qui retournent peut-être à la maison après le spectacle. »

La soirée des Rolling Stones, le mercredi 15 juillet, a généré le plus d'échanges avec 94 % des laissez-passer disponibles réservés. La soirée du 13 juillet, qui mettait en scène le groupe Boston sur les Plaines, a été la moins populaire sur le site de Sharepass.

Pas encore rentable

Malgré l'engouement pour sa plate-forme d'échange, le cofondateur Jonathan Parent ne parle pas pour autant de rentabilité pour le moment. L'entreprise reçoit 10 % de la valeur du partage.

« À l'heure actuelle, on ne cherche pas nécessairement à générer des bénéfices. Ce qu'on cherche, c'est à développer le produit donc évidemment, les sommes qu'on récolte servent soit à payer ce qui est déjà développé ou à développer encore le produit. »

L'entreprise souhaiterait notamment développer le marché des événements corporatifs et éliminer le principe de consigne physique pour ofrrir plus de flexibilité sur le lieu de récupération du laissez-passer.

Shareapass pourrait répéter l'expérience prochainement avec d'autres événements, comme l'Expo Québec, selon son site Internet.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Ils en repêchent par milliers chaque année à Amsterdam





Rabais de la semaine