Retour

Avis juridique sur le maire Juneau : les conseillers de Saint-Augustin reculent

Contre toute attente lundi soir, les conseillers municipaux de Saint-Augustin-de-Desmaures ont renoncé à demander un avis juridique sur les agissements du maire Sylvain Juneau. Ils ont de nouveau été hués lors de la séance extraordinaire du conseil municipal.

Les conseillers de Saint-Augustin ont finalement retiré à la dernière minute leur demande d'avis juridique de l'ordre du jour de la séance. Ils demeurent cependant convaincus que le maire Sylvain Juneau a enfreint par ses agissements le code d'éthique et de déontologie de la municipalité.

Ils lui reprochent notamment un manque de respect envers les autres membres du conseil. Une plainte sera déposée au commissaire à l'éthique du ministère des Affaires municipales. La conseillère du district de Portneuf, France Hamel, refuse d'en dire plus, mais assure accumuler des preuves depuis des semaines.

« On ne le fait pas avec plaisir. Nous ce qu'on veut, c'est travailler en collaboration et voir aux intérêts de notre ville, mais à la minute où l'on constate des choses, on a comme un devoir de porter plainte », a-t-elle justifié.

Juneau garde le cap

Le maire de Saint-Augustin, Sylvain Juneau, estime les accusations des conseillers sans fondement. Il assure interagir avec eux dans le respect, mais entend continuer à faire la lumière sur la gestion de l'administration de l'ancien maire, Marcel Corriveau.

« Il n'y a rien de tout ça qui va me faire changer d'idée ou de façon de travailler », a-t-il lancé avant d'ajouter que le dépôt d'une plainte contre lui ne le « fatigue vraiment pas ».

« Sacrez votre camp! »

Encore une fois, des citoyens ont demandé la démission des conseillers.

« Moi, j'aurais honte de me promener à visage découvert à votre place! », a même lancé un résident lors de la période de questions.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine