Retour

Baie-Saint-Paul accueillera 14 réfugiés syriens

À Baie-Saint-Paul, un comité d'une trentaine de bénévoles s'affaire à préparer l'arrivée de trois familles syriennes. Les dossiers sont actuellement traités par le gouvernement fédéral à Ottawa. Les six adultes et huit enfants devraient arriver d'ici six mois.

L'identité des familles, parrainées par des résidents de Charlevoix, est déjà connue et elles arriveront d'un camp de réfugiés de Beyrouth, au Liban.

Le comité d'accueil des réfugiés sera responsable de tous les aspects de leur intégration, du logement à la francisation en passant par l'inscription à l'école et l'entrée dans le monde du travail.

La démarche a d'ailleurs reçu l'appui du conseil municipal de Baie-Saint-Paul.

« On ne laisse pas les parrains seuls avec les familles. Oui, il y a des personnes qui ont signé, mais on est 35 personnes à s'en occuper », commente un des porte-parole du comité d'accueil, Rémy Couture.

Retraité depuis peu, M. Couture s'est impliqué dans le comité en partie pour montrer que les petites municipalités du Québec peuvent contribuer à l'accueil de réfugiés.

« Les petites communautés, on le sait, font face à la décroissance de leur population depuis un bon bout de temps. Ces communautés ont toutes les infrastructures pour pouvoir accueillir des gens. Elles cherchent à accueillir des gens donc pourquoi pas des migrants ou des réfugiés. »

Rémy Couture précise aussi que Baie-Saint-Paul est déjà une communauté diversifiée, avec une agente d'immigration, d'origine chilienne, qui travaille à temps plein pour la MRC de Charlevoix. D'ailleurs, le comité d'accueil des réfugiés syriens compte des membres de cinq nationalités différentes.

« On a comme une tradition d'accueil. Il y a des gens d'un peu partout dans le monde qui choisissent Charlevoix pour la beauté de ses paysages, mais aussi pour sa qualité de vie », conclut Rémy Couture.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine