Le Port de Québec, qui a rendu public vendredi son rapport annuel, a enregistré une baisse du tonnage de marchandises manutentionnées et de ses revenus en 2015.

Selon le président-directeur général du Port de Québec, Mario Girard, cette diminution est attribuable à une plus faible demande de matières premières comme l'acier et le charbon. « Le principal cargo au port de Québec étant les ressources naturelles, on a été durement touchés par un cycle en baisse », explique-t-il.

M. Girard rappelle que d'autres baisses cycliques du même genre ont été observées en 2001 et en 2009.

Agrandissement

La direction du port estime que ce résultat ne compromet pas le projet d'agrandissement du port, le projet Beauport 2020 visant l'ajout de 610 mètres de quais « afin de répondre à la croissance de l'industrie maritime ».

La direction du port souligne que l'agrandissement permettra de « répondre à la demande quand le marché va reprendre ».

Au tableau des croisiéristes, M. Girard s'attend à une croissance de l'achalandage en 2017.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine