Retour

Baisse de taxes de 1 % pour les résidents de L’Ancienne-Lorette

Le budget 2017 de L'Ancienne-Lorette prévoit une baisse de taxes moyenne de 1 % pour le secteur résidentiel.

Pour une résidence moyenne de 289 358 $, cela représente une baisse de 29 dollars sur le compte de taxes. Les commerçants vont quant à eux subir une hausse moyenne de 1,8 %.

L’administration Loranger calcule que pour la même valeur de résidence, le citoyen de L’Ancienne-Lorette va payer 16 dollars de moins en taxes en 2017 qu’un résident de Québec.

La Ville de L’Ancienne-Lorette a présenté mardi soir un budget de près de 31 millions de dollars pour l’année 2017, ce qui représente une hausse de 0,63 % par rapport au budget précédent.

Ce n'est pas l'année où on va faire de l'expansion. Tous nos plans d'embellissement, on en reparlera en 2018. C'est un effort qui a été fait par tous les services.

Le maire de L'Ancienne-Lorette, Émile Loranger

Baisse de la quote-part

La quote-part que L’Ancienne-Lorette doit payer à l’agglomération diminue légèrement pour s’établir à 15,165 millions de dollars. Il s’agit d’une baisse d’environ 200 000 $. Ce montant représente 49 % du budget de L’Ancienne-Lorette.

La diminution de la taxe d’agglomération est due, entre autres, à la baisse du potentiel fiscal et à la diminution des dépenses d’agglomération.

Le maire se félicite d'ailleurs de ne pas avoir signé l'entente proposée par Québec, en 2015, concernant la quote-part. « Ce que je ne comprends pas, c'est que c'était suposé être la panacée, selon mon collègue de Saint-Augustin, affirme Émile Loranger. Si on avait signé l'entente, on paierait 442 000 $ de plus pour notre quote-part 2017. »

Le maire Émile Loranger n’a pas pour autant l’intention d’abandonner sa contestation de la quote-part devant les tribunaux. Il affirme qu'une victoire lui permettrait d'offrir d'autres baisses de taxes aux contribuables.

« On n’arrêtera pas nos contestations judiciaires, a-t-il affirmé. Le 1er janvier, nous allons déposer au juge notre requête finale. Ce sera à lui de décider quand le procès va commencer. On a de fortes raisons de croire que le juge est pressé de commencer. »

L’Ancienne-Lorette prévoit que sa dette va augmenter de 4,7 millions de dollars pour l’année en cours. Elle devrait s’élever à 23,4 millions de dollars le 31 décembre 2016 et atteindre 24,5 millions de dollars en 2017. Émile Loranger assure toutefois que les dépenses sont bien contrôlées.

Il souligne que la Ville va s'endetter de 6 millions de dollars, mais pour réaliser des travaux d'une valeur 14 millions de dollars avec l'aide de subventions.

C'est un bon placement qu'on fait. Je ne dirais pas qu'on est en avance sur l'entretien, mais on est loin d'être en retard. D'ici 5,6 ans, la dette va redescendre.

Le maire de L'Ancienne-Lorette, Émile Loranger

19,5 millions $ pour les infrastructures

L’Ancienne-Lorette a aussi adopté son programme triennal d’immobilisations de 19,5 millions de dollars pour les années 2017 à 2019. Le gros des investissements, soit un peu plus de 14 millions de dollars, sera fait en 2017.

La part du lion des dépenses (13,7 millions de dollars) ira à la réfection des rues et des réseaux d’aqueduc et d’égouts. L’administration Loranger prévoit recevoir près de 9 millions de dollars en subventions des gouvernements fédéral et provincial pour la réalisation de ces travaux.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Ce husky n'arrête pas d'éternuer!





Rabais de la semaine