Des résidents de St-Férréol-les-Neiges pourront finalement exercer un recours collectif contre le Parc éolien de la Seigneurie de Beaupré.

La Cour d'appel vient d'autoriser le recours qui avait d'abord été refusé en première instance.

La juge de la Cour supérieure qui a d'abord entendu la demande d'autorisation avait conclu que le groupe visé par le recours était trop vaste.

Deux résidents du rang St-Antoine réclament des dommages et intérêts pour troubles de voisinage contre les promoteurs.

La Cour d'appel estime que la juge aurait dû leur permettre d'exercer leur recours en modifiant la composition du groupe.

Les réclamations n'ont pas encore été chiffrées.

La poursuite cible les inconvénients subis pendant les travaux de construction, comme la poussière et le bruit.

Plus d'articles

Commentaires