Retour

Bel accueil pour le film de Yan England au FVCQ

Le film 1:54, premier long métrage du réalisateur québécois Yan England, a été présenté en avant-première nord-américaine, mercredi soir, dans le cadre du Festival de cinéma de la ville de Québec (FCVQ).

Le film mettant en vedette Antoine Olivier Pilon et Lou-Pascal Tremblay, et qui a remporté le Valois du meilleur acteur ainsi que le Valois Magelis au Festival du film francophone d'Angoulême, a reçu un bel accueil du public québécois, se réjouit le réalisateur.

« De un, c'est un superbe festival, c'était ma première fois ici, mais tout est incroyable, il y avait une grande fébrilité de présenter le film [...] et ça a été un très, très bel accueil. Il y avait beaucoup de monde dans la salle et cette fébrilité-là s'est transformée en grande, grande joie », commente Yan England.

Le film, un thriller psychologique sur la rivalité entre deux jeunes athlètes, aborde de plein front l'intimidation scolaire. Le sujet semble avoir trouvé écho auprès du public, souligne le comédien Lou-Pascal Tremblay qui était aussi présent à la projection.

« Ce qui me touche le plus, c'est les regards, les paires d'yeux après qui viennent me voir, je sens toute l'émotion, que c'est des thèmes qui sont allés les chercher au plus profond d'eux, de leurs parcours scolaires. »

À travers le personnage de Tim, 1:54 porte un regard sur le milieu scolaire et l'impact des mots. « Ce film-là, c'était de suivre Tim à travers sa dernière année à l'école, en 5e secondaire. Des fois, on va dire des choses dans la vie qui peuvent nous paraître être des jokes, des blagues, qui peuvent nous sembler anodines, mais la personne qui les reçoit, l'impact est tout autre », souligne Yan England.

Les deux jeunes comédiens disent avoir d'ailleurs constaté que l'intimidation est malheureusement toujours un enjeu dans les écoles. Ils disent avoir été témoins de situations et recueilli des confidences de jeunes durant le tournage qui se déroulait dans une école secondaire.

Le long métrage 1:54 sera à l'affiche dans les salles de cinéma québécoises à compter du 13 octobre.

Le 6e FCVQ se déroule jusqu'au 24 septembre.

Plus d'articles

Commentaires