Retour

Bernard Hinault conquis par les Grands prix de Québec et Montréal

Les activités des Grands prix cyclistes de Québec et Montréal sont officiellement lancées depuis ce matin. Pendant que les coureurs s'entraînaient sur le parcours de Québec, un des grands cyclistes de l'histoire, le Français Bernard Hinault, assistait au point de presse au Château Frontenac pour souligner le début de l'événement.

Bernard Hinault est de retour au Québec pour assister aux Grands prix, moins d'un mois après avoir participé au Granfondo Louis Garneau, entre Trois-Rivières et Québec.

Cinq fois champion du Tour de France entre 1978 et 1985, Hinault se réjouit de la réussite de la classique québécoise.

Il est convaincu qu'il aurait connu beaucoup de succès sur le circuit exigeant de la capitale nationale. « C'est difficile, c'est technique, il faut être puissant. Je pense que ce genre de parcours, j'aurais pu le gagner plusieurs fois. »

Il croit que les Grands prix de Québec et Montréal, des courses d'envergure, permettent de développer plus de coureurs au pays. « Il faut que les coureurs canadiens viennent faire cette course-là et à l'occasion, on les repère pour qu'ils viennent en Europe et ramener les bonnes choses de la compétition ici. »

Bernard Hinault n'ose pas se prononcer sur le vainqueur des courses des prochains jours. « Il y a une dizaine de coureurs qui sont capables de gagner, mais un qui sort du lot, il n'y en a pas vraiment un. »

La compétition

Le coup d'envoi de l'épreuve se fera vendredi à 11 h sur la Grande Allée devant le parc de la Francophonie. En tout, 168 coureurs tenteront de remporter les honneurs sur un parcours exigeant de 12,6 km, un trajet qu'ils devront effectuer 16 fois pour un total de 201,6 km.

Les premiers athlètes devraient croiser la ligne d'arrivée cinq heures plus tard. Ce parcours a été homologué par les experts de l'Union cycliste internationale (UCI) en 2009.

Plus d'articles

Commentaires