La jeune femme de 19 ans retrouvée morte le 5 mars dernier dans Saint-Roch n'est pas décédée d'une surdose de drogue, selon les résultats préliminaires du bureau du coroner, 

Billie Caron avait été retrouvée sans vie sur le parvis de l'église Saint-Roch vers 2 h 40 du matin, après avoir passé une partie de la soirée dans un bar du secteur.

Au début de l'enquête, la possibilité d'une surdose de drogue était étudiée par les policiers pour expliquer le décès.

Mais les analyses toxicologiques tendent à infirmer cette hypothèse. « Selon les résultats préliminaires des analyses toxicologiques, et sous réserve des rapports de toxicologie finaux que recevra le coroner, il n'y aurait pas de trace de drogue dans le sang [de la victime] », a déclaré par écrit Geneviève Guilbault, porte-parole du bureau du coroner.

Le rapport final du coroner sera rendu public dans les prochains mois.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine