Retour

Biscuits Leclerc prend de l'expansion aux États-Unis

Le Groupe Biscuits Leclerc investit 50 millions de dollars pour ouvrir une deuxième usine à Kingsport au Tennessee.

Leclerc a fait l'acquisition d'une usine de 10 200 mètres carrés au Tennessee pour fabriquer des produits certifiés sans gluten.

Le président Denis Leclerc affirme que la demande pour ce type de produits ne cesse de croître. « D'année en année, la demande double pratiquement », dit-il.

Ce sera une deuxième usine sans gluten pour l'entreprise québécoise. Celle située en terre canadienne ne fournit plus à la demande.

La première ligne de production fabriquera des barres de type granola et plus tard s'ajoutera la production de biscuits et de craquelins.

Biscuits Leclerc prévoit que cette nouvelle acquisition, la septième au cours des dernières années, permettra de créer une centaine d'emplois sur 3 ans à Kingsport. La nouvelle usine sera opérationnelle au début du mois de mars.

Pas d'inquiétude face à Trump

Denis Leclerc n'entrevoit pas de changements importants pour son entreprise avec l'arrivée de Donald Trump à la Maison-Blanche.

On est en affaires depuis 1905, les gouvernements passent, nous on reste.

Denis Leclerc, président Groupe Biscuits Leclerc inc.

Groupe Biscuits Leclerc est présent aux États-Unis depuis près de 30 ans et y possède maintenant quatre usines.

« On est des manufacturiers locaux américains, on a nos installations là-bas, on engage des Américains, on utilise des matières premières américaines, alors on est américain », explique le président de l'entreprise.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine