Retour

Blé d'Inde de Neuville : une appellation réservée bientôt en vigueur?

La demande faite par l'Association des producteurs de maïs sucré de Neuville pour que ses légumes obtiennent une indication géographique protégée (IGP) suit son cours et va bon train, si bien qu'une annonce officielle pourrait être faite à l'automne.

L'Association, qui regroupe la majorité des producteurs de blé d'Inde dans ce secteur de Portneuf, garde bon espoir que le légume cultivé à cet endroit soit reconnu dans les prochaines semaines par le Conseil des appellations réservées et des termes valorisants (CARTV).

L'Association a déposé en 2014 sa demande devant le CARTV, l'instance mise sur pied par le gouvernement québécois afin d'accorder les différentes appellations réservées.

Tout chemine bien, assure Gaétan Gaudreau, président de l'Association des producteurs de maïs sucré de Neuville. « Ça s'en vient », se réjouit-il.

« Si ça passe cet automne, on va être protégé par notre ministère et dans le fond, le nom "maïs de Neuville" va être identifié seulement qu'à notre produit. »

Le blé d'Inde portant l'appellation « maïs sucré de Neuville » pourrait être en vente à l'été 2016.

Mettre fin à l'usurpation

« La journée que vous allez voir ça sur les kiosques, ça va être sûr que ça va être des produits de Neuville et non des produits de l'extérieur », lance Gaétan Gaudreau.

Une identification visuelle éviterait ainsi l'usurpation du produit, plaide-t-il. « Sur le marché local, il y a des commerçants qui utilisaient le nom de maïs de Neuville pour vendre leurs produits, mais ils l'achetaient à l'extérieur », déplore le président de l'Association des producteurs de maïs sucré de Neuville.

Une IGP permettrait, en quelque sorte, d'assurer la renommée du blé d'Inde de Neuville.

Gaétan Gaudreau prédit que la demande sera à la hausse pour le précieux légume de Portneuf le jour où il portera une IGP. « J'ai l'impression que la journée où on va avoir l'appellation réservée, on va peut-être avoir une demande un peu plus forte », dit-il.

Annuellement, quelque 250 acres de blé d'Inde sont cultivées à Neuville.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une tempête de neige au Colorado rend la conduite difficile





Rabais de la semaine