Retour

Bois d’oeuvre : droits compensateurs élevés pour des entreprises de la région

Des entreprises de la grande région de Québec dénoncent l'imposition par les États-Unis de droits compensateurs sur les exportations de bois d'oeuvre canadien.

Ces nouvelles taxes vont varier de 3 % à 24 %, dépendamment des entreprises, et toucheront 178 entreprises dans la province, selon le gouvernement Couillard.

C'est le cas entre autres de l’entreprise Maibec de Lévis, qui fabrique des produits de revêtement extérieur en bois. L'entreprise, qui emploie près de 800 personnes, devra payer des droits compensateurs s'élevant à 20 % de la valeur de ses exportations.

Le vice-président, Charles Tardif, estime que l'administration Trump les vise injustement.

« Maibec est établie le long de la frontière et dont la majorité de ses approvisionnements proviennent des États-Unis et puisque que cette attaque s’adresse au bois qui vient de la forêt publique canadienne, notre entreprise n’aurait pas dû être attaquée », dit-il.

Maibec devra aussi payer des droits rétroactivement pour les trois derniers mois, ce qui représente un montant d'environ un million de dollars.

Exportations suspendues

L’entreprise Lignarex de Scott, en Beauce, est aussi visée par la nouvelle taxe et les droits à payer rétroactivement.

Pour l'instant, l’entreprise a choisi de suspendre ses exportations aux États-Unis, le temps que les règles administratives pour le paiement des droits soient clairement établies, mentionne le président, Guy Carreau.

« Par respect pour les camionneurs, on ne voulaient pas qu’ils arrivent à la douane et soient retournés ici en Beauce parce qu’il pourrait y avoir, n’importe quand, du côté américain, qu’on nous dise qu’il faut avoir payé toute la rétroactivité avant [de traverser la frontière]. »

Les gouvernements fédéral et provincial dénoncent eux aussi aussi l'imposition de ces droits, qu'ils qualifient d'injustifiables. Ils entendent les contester devant les tribunaux.

Le gouvernement du Québec est prêt à débourser 300 millions de dollars en prêts et garanties de prêt pour soutenir l'industrie.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine