Retour

Boom démographique dans des écoles de la région

Environ 23 500 élèves prennent le chemin de l'école cette année à la Commission scolaire de la Capitale, soit une augmentation de 420 jeunes au primaire et de 182 élèves au secondaire par rapport à l'an dernier.

La hausse se fait sentir notamment dans les secteurs de Duberger et Limoilou, où des unités mobiles sont installées pour accueillir les écoliers. La directrice générale adjointe à la Commision scolaire de la Capitale, Mireille Dion, précise qu'un boom est observé depuis quelques années.

L’école du Domaine située dans le quartier Duberger a presque triplé sa capacité d’accueil cette année en ajoutant 18 classes aux 10 déjà existantes. « C’est une belle école neuve qui est maintenant capable d’accueillir tous les enfants du quartier »,souligne la directrice générale adjointe.

Des élèves dans des roulottes

Les écoles des Écrivains et du Buisson n’ont pas encore eu cette chance. De nombreux élèves devront vivre l’année scolaire dans des locaux modulaires. Mireille Dion affirme que les travaux d'agrandissement de l'école des Écrivains devraient être terminés l’an prochain. Les besoins de l’école du Buisson sont pour leur part toujours à l’étude.

Dans le quartier Limoilou, l’école La Grande Hermine n’a pas encore 10 ans, mais affiche déjà complet. Six roulottes ont été installées pour répondre aux besoins croissants. Mireille Dion estime que le secteur Limoilou Sud aurait besoin d’une dizaine de classes supplémentaires.

De passage dans une école de Québec mardi, le ministre de l’Éducation Sébastien Proulx s’est dit conscient des besoins.

Les besoins des élèves de Val-Bélair ont été entendus. L’école la Myriade vient tout juste d’être construite. Avec ses 21 classes toutes neuves, elle accueille ses premiers élèves cette année. Elle peut regrouper un peu plus de 500 élèves de la maternelle à la 6e année.

Plus d'articles

Commentaires