Retour

Budget Leitao : « On est en voiture » - Régis Labeaume

Les maires de Québec et de Lévis ne cachent pas leur satisfaction dans la foulée du dépôt du troisième budget du ministre des Finances, Carlos Leitao. Les deux hommes sont convaincus que la région a su tirer son épingle du jeu.

« On repart Samuel-De Champlain! », a lancé Régis Labeaume, tout sourire, aux journalistes. Même si le budget provincial ne prévoit aucune somme pour la construction de la phase III de la promenade entre les côtes de Sillery et Gilmour, le maire de Québec voit d'un bon oeil que le projet, évalué à 130 millions de dollars, soit de nouveau « à l'étude ».

« Normalement, dans 12 mois, le gouvernement aura tout ce qu'il faut pour prendre la décision et annoncer le départ des travaux », dit le maire.

Régis Labeaume affirme que la Ville est prête à participer financièrement aux dernières études de faisabilité. Les critiques émises par le Bureau d'audiences publiques sur l'environnement (BAPE) en 2013, notamment sur le déplacement de la voie ferrée et la sécurité des automobilistes, seront prises en compte.

« Tout ce qui avait été soulevé par le BAPE est réglé. »

Selon lui, il faut aussi se réjouir du renouvellement de la contribution de 5 millions de dollars du gouvernement au Fonds des grands événements de la Ville de Québec.

Une enveloppe de 15 millions de dollars est également prévue sur trois ans pour mettre au point les technologies de captation et de revalorisation du carbone. L'Université Laval participera aux travaux de recherche et jouera un rôle important, souligne Régis Labeaume

Nouvel échangeur à Lévis?

De son côté, le maire Lehouillier a applaudi l'intention du gouvernement de mener des études de circulation afin de construire un échangeur sur l'autoroute 20, à l'est de la route du Président-Kennedy.

La Ville de Lévis a déjà annoncé son intention de prolonger la rue Saint-Omer jusqu'à l'autoroute dès 2017, afin de donner aux automobilistes un deuxième accès au centre-ville. Le futur échangeur permettrait de relier la nouvelle artère aux voies rapides.

« C'est un élément central d'un engagement que le gouvernement avait pris envers la Ville de Lévis. C'est une sacrée bonne nouvelle », s'est exclamé Gilles Lehouillier.
Selon lui, il y a aussi lieu d'être optimiste au sujet du projet de centre aquatique dans le secteur de Saint-Nicolas.

Après des années d'attente, l'argent promis dans le prochain budget fédéral pour soutenir des projets d'infrastructures au pays pourrait faire débloquer le dossier.

« Je me croise les doigts devant vous, mais je suis pas mal certain que cette fois-ci, c'est la bonne », a prédit le maire de Lévis.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine