Retour

C'est parti pour le Grand Prix cycliste de Québec

Les meilleurs cyclistes du monde qui participent au Grand Prix cycliste de Québec sont partis sur le coup de 11 h sur son circuit considéré comme parmi les plus exigeants en sol nord-américain. Plusieurs entraves sont à prévoir sur les routes, prix à payer pour le bon déroulement du Grand Prix cycliste de Québec 2017.

Le départ de la course a été donné à 11 h sur la Grande Allée. Les résidents de Québec étaient invités à se masser en grand nombre tout au long de la boucle de 12,6 km, que les cyclistes parcourront à 16 reprises.

En tout, 160 cyclistes tenteront de se démarquer. Certains ont d'ailleurs pris part au célèbre Tour de France.Beaucoup d'artères sont fermées à la circulation aux environs du parcours. Les rues seront rouvertes à tour de rôle. Le retour à la normale est prévu vers 19 h.

Des averses?

Le gagnant devrait franchir la distance en quatre ou cinq heures, en fonction des impondérables. Des possibilités d'averses prévues pour l'après-midi, selon Environnement Canada, pourraient ralentir la course.

Le cycliste Antoine Duchesne sera de l’équipe canadienne. Il connaît bien le circuit de Québec et son relief accidenté.

« C’est un circuit qui est très dur; il n’y a pas trop de surprises, c’est toujours des grands champions depuis huit ans qui ont gagné Montréal ou Québec. […] Montréal, c'est une course d’élimination. Québec, c’est une course un peu plus tactique. »

La vitesse moyenne des coureurs devrait tourner autour de 42 à 45 km/h, selon Antoine Duchesne. Les cyclistes font particulièrement preuve de prudence dans la côte Gilmour.

« On ne la descend pas si vite. Souvent, les endroits dangereux, c’est pas là qu’il y a des chutes, parce qu’on sait que c’est dangereux. En plus, sur un circuit comme ça, la route a été lavée, il n'y a pas de surprises, tout le monde sait qu'on arrive à un virage qui peut glisser et qui vire serré », dit-il.

Le Grand Prix cycliste de Québec est devenu un classique dans la région depuis 2010. En 2014, près de 90 000 spectateurs se sont déplacés le long du parcours. Les dépenses des visiteurs auraient dépassé 3 millions de dollars, selon la Ville de Québec. L'événement sera à nouveau diffusé dans 130 pays cette année.

Plus d'articles

Commentaires