Retour

Cégep Garneau : des incitatifs pour délaisser la voiture

La voiture demeure l'un des moyens de transport privilégié des quelque 8000 étudiants et 1000 employés fréquentant le Cégep Garneau, selon un sondage mené par l'établissement qui songe à implanter de nouvelles mesures pour réduire l'empreinte écologique de sa communauté.

L’enquête menée à l’automne sur les habitudes de déplacements de la communauté du Cégep Garneau révèle que près du quart (23 %) des cégépiens conduisent un véhicule pour se rendre à leurs cours.

Si l’on ajoute les étudiants qui ont recours au covoiturage (11 %), c’est plus du tiers (34 %) des élèves qui se déplacent en auto pour se rendre à l'établissement situé sur le boulevard de l'Entente à Québec.

L’automobile est encore plus populaire chez les 1000 employés du cégep, qui l’utilisent pour se rendre au travail dans une proportion de 70 %.

Favoriser l’autobus

Pour les étudiants, la voiture arrive toutefois presque nez à nez avec l’autobus, utilisé par 36 % des cégépiens. Et ce pourcentage pourrait encore augmenter. Le Cégep mise sur ce moyen de transport dans son plan de mobilité durable et songe à implanter le laissez-passer universel pour les autobus du Réseau de transport de la capitale.

« Si on veut réduire notre empreinte écologique, encourager les étudiants et le personnel à utiliser davantage l’autobus, il va falloir effectivement regarder du côté d’accès plus facilitants », dit la directrice du Cégep Garneau, Denise Trudeau.

Le laissez-passer universel, financé par des frais supplémentaires à payer en début de semestre, permet aux étudiants de se déplacer gratuitement par autobus.

Un comité a été constitué avec des étudiants afin de procéder à une grande consultation à ce sujet au printemps, mentionne Mme Trudeau qui souligne qu’aucune décision n’a encore été prise quant à l’idée d’implanter le laissez-passer universel.

« Il y a encore quelques analyses à parfaire en ce qui concerne la mesure universelle, c’est pas juste une question de prix, mais d’ensemble de conditions de mise en oeuvre de la mesure », dit-elle.

Transport actifLe sondage révèle par ailleurs que le transport actif rejoint aussi un pourcentage intéressant de la clientèle étudiante avec 15 % pour la marche et 5 % pour le vélo, planche à roulettes et autres.

Le Cégep compte d’ailleurs continuer d’encourager l’utilisation de ces modes de transports en implantant prochainement une grande zone dédiée aux vélos dans le stationnement du cégep.

Les étudiants et professeurs ont accès en toute saison aux espaces de vélos qui seront « protégés et sécurisés ».

L’établissement a décidé de ne pas augmenter le nombre de cases de stationnement sur le campus afin de ne pas encourager l’utilisation de la voiture.

Le Cégep Garneau a sondé les habitudes de déplacement de ses étudiants et employés cet automne pour obtenir des données lui permettant de mieux planifier ses services de transports.

L’enquête a été réalisée par la firme Abscisse auprès de 1035 étudiants et 364 employés entre le 20 septembre et le 19 octobre 2016.

Plus d'articles

Vidéo du jour


9 choses à savoir sur Meghan Markle