Retour

Ceinture de sécurité : opération de surveillance sur les routes à Québec

Des policiers de la Sûreté du Québec et des contrôleurs routiers ont mené, mercredi matin, une opération de surveillance du port de la ceinture de sécurité dans la région de Québec.

Les patrouilleurs de la SQ et de la Société de l'assurance automobile du Québec (SAAQ) ont sillonné les routes à bord d'un autocar pour épier les automobilistes fautifs.

« C'est beaucoup plus facile pour la visibilité de pouvoir observer ces infractions-là d'une certaine hauteur, raconte Anne Mathieu de la SQ. On est en mesure de voir, exemple pour les cellulaires au volant, les gens qui désirent se camoufler pour pouvoir texter. »

Les conducteurs qui utilisent leur cellulaire au volant faisaient aussi l'objet d'une surveillance particulière lors de l'opération.

Même si les statistiques sur le port de la ceinture s'améliorent constamment, le travail de sensibilisation est toujours essentiel, mentionne Anne Mathieu.

Chaque année, 30 % des personnes qui meurent dans un accident de la route n'avaient pas bouclé leur ceinture de sécurité.

« Si on remonte dans le temps, en 2014, plus de 40 000 constats d'infraction ont été remis par les policiers pour omission de porter la ceinture de la sécurité. Donc, on voit encore qu'il y a du travail à faire », affirme Ann Mathieu.

L'amende est de 127 $, incluant les frais, pour une ceinture qui n'est pas attachée, ainsi que trois points d'inaptitude. Les conducteurs de poids lourds sont souvent ciblés.

« Les conducteurs de véhicules lourds, peut-être qu'ils ont un faux sentiment de sécurité à bord du véhicule qu'ils ont entre les mains », soutient Benoît Lapierre de Contrôle routier Québec.

Lors de la dernière opération du genre, en septembre, 61 conducteurs de véhicules lourds ont été pris en flagrant délit.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine