Retour

Centre de prédédouanement à Québec : le ministre Garneau refuse de s'avancer

Le ministre fédéral des Transports, Marc Garneau, promet de s'occuper du projet de centre de prédédouanement de l'aéroport international Jean-Lesage. Le ministre Garneau refuse toutefois de dire si la demande de Québec figure en tête de liste.

Le projet figurait sur la liste des priorités du maire de Québec lors de la dernière campagne électorale fédérale.

Les maires de Québec et de Lévis ainsi que le ministre Sam Hamad, responsable de la région de la Capitale-Nationale, ont profité de la rencontre sur le pont de Québec ce matin pour réitérer l'importance du dossier.

Le ministre Garneau affirme qu'il abordera le sujet en février lors d'une rencontre prévue à Washington notamment avec le secrétaire américain des Transports.

« On veut rendre le plus efficace possible l'infrastructure de transport ici au Canada, non seulement pour la marchandise, mais aussi pour ceux qui voyagent », dit-il.

D'autres aéroports au Canada veulent obtenir le feu vert pour un centre de prédédouanement. Le ministre Garneau ne dit pas si Québec serait priorisé.

« Certainement, le Québec, on est conscients que pour eux, c'est quelque chose d'important et il faut prendre en considération toutes les demandes qui viennent d'à travers le Canada », dit-il.

Le Centre de prédédouanement permettrait aux passagers en partance de Québec de franchir les douanes américaines directement à l'aéroport Jean-Lesage.

Même si la décision n'appartient pas uniquement au gouvernement fédéral, le maire Labeaume a rappelé qu'Ottawa a des choix à faire qui sont déterminants pour l'aéroport Jean-Lesage.

« Il y en a d'autres au Canada qui veulent du prédédouanement. On n'est pas les seuls. Le gouvernement est impliqué, mais le gouvernement du Canada a, lui, à faire des choix. Par exemple, est-ce qu'ils en permettent un deuxième à Toronto ou un à Québec? » soulève le maire.

Huit centres de prédédouanement existent au pays. L'aéroport international Jean-Lesage souhaite devenir le neuvième.

Plus d'articles

Commentaires