Retour

Centre Vidéotron : « Ça va bien nos affaires » - Régis Labeaume

Régis Labeaume, qui est de retour à Québec après une tournée de promotion de 8 jours pour vanter les mérites du nouvel amphithéâtre, promet que les fêtes entourant l'inauguration du Centre Vidéotron, dans une semaine, seront à la hauteur.

Le maire est emballé que les quelque 180 000 billets gratuits pour les visites de l'amphithéâtre aient été réclamés par des gens de la région et de l'extérieur. Des milliers de visiteurs qui, dit-il, dépenseront dans des hôtels et des restaurants de Québec.

L'accueil qui lui a été réservé lors de sa tournée de promotion l'a « agréablement surpris », a raconté mercredi le maire Labeaume.

Ce dernier a d'ailleurs profité de son retour à Québec pour faire un pied de nez à ceux qui ont douté de son projet d'amphithéâtre.

« On va laisser les esprits de chagrin continuer à s'occuper, parce qu'un moment donné, comme ils n'ont pas grand-chose à dire, il faut bien qu'ils crachent sur Québec. Mais en attendant, je vous dis que ça va fonctionner. Ça va bien nos affaires, », a lancé le maire à ses détracteurs.

Régis Labeaume s'est également réjoui que les loges aient trouvé preneur et que le premier match des Remparts, le 12 septembre contre l'Océanic de Rimouski, affiche complet.

Vers des Jeux olympiques?

Il y a six ans, la réussite du projet d'amphithéâtre devait être le premier pas vers une candidature olympique. Maintenant que le Centre Vidéotron est construit et qu'il a coûté 30 millions de dollars de moins que prévu, les Jeux ne sont plus dans les priorités de la Ville.

« Si, un jour, on devenait candidat, ils n'auraient jamais vu ce genre d'Olympiques de leur vie », a-t-il dit.

C'est maintenant le retour d'une équipe de la Ligue nationale de hockey et le remboursement de la dette de la Ville de Québec qui figurent au sommet de la liste de priorités du maire Labeaume.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une tempête de neige au Colorado rend la conduite difficile





Rabais de la semaine