Les raccompagnements en taxi ont été beaucoup plus fluides à la sortie du deuxième spectacle de Céline Dion au Centre Vidéotron. Environ 250 voitures étaient sur place, soit une centaine de plus que la veille où la lenteur du service a été dénoncée par le maire Régis Labeaume.

Le président de Taxi Coop, Abdallah Homsy, soutient que les chauffeurs ont mis les bouchées doubles pour le spectacle de dimanche.

« On est capable de prendre ce blâme-là. On est assez honnête pour le faire. On veut travailler et on veut s'améliorer. C'est ce que nos collègues ont fait pour dimanche », a-t-il fait valoir.

Les chauffeurs ne sont cependant pas prêts à prendre la totalité du blâme pour les ratées connues samedi au Centre Vidéotron.

L'abondance des événements à Québec ce soir-là aurait fait augmenter considérablement la demande de raccompagnements. C'est la conjugaison du Festibière, des Grands Feux Loto-Québec, du festival Celtic et du spectacle de Céline Dion qui aurait causé la rupture de service en fin de soirée.

Plus de transport en commun

À l'hôtel de ville, l'opposition soutient que la solution pour désengorger le secteur du Centre Vidéotron les soirs d'événements passe par le transport en commun.

« Il faut vraiment se donner une stratégie pour des soirs particuliers où il y a de gros évènements à l'amphithéâtre ou encore lorsqu'il y a plusieurs évènements en même temps sur notre territoire », insiste la conseillère municipale Anne Guérette.

Les critiques de Régis Labeaume à l'endroit de l'industrie du taxi ont retenu l'attention du nouveau ministre des Transports provincial, Laurent Lessard.

Une rencontre entre les deux hommes politiques est prévue plus tard cette semaine.

Plus d'articles

Commentaires