Retour

Challenge de l’espoir : pédaler 600 km en huit jours

Une soixantaine de jeunes qui ont vécu des difficultés ou qui sont issus de l'immigration ont entrepris samedi un défi à vélo au cours duquel ils parcourront près de 600 km.

Âgés de 13 à 25 ans, les jeunes ont quitté Québec samedi matin en autobus pour se rendre à Sainte-Flavie, où ils vont enfourcher leur bicyclette. Ils se rendront ensuite au bout de la péninsule gaspésienne, avant de revenir à Québec le 2 juillet.

« On veut des jeunes qui ont la volonté de sortir de leur zone de confort, indique Virginie Leblanc, coordonnatrice de Motivaction Jeunesse. On leur a préparé des programmes et on les a sélectionnés en fonction de leur assiduité, de leur présence et de leur capacité à démontrer un enthousiasme à vivre cette aventure-là. »

Ce défi sportif a nécessité une préparation régulière de la part des participants. « Parfois, ils se sont pratiqués à monter des tentes. Ils se sont impliqués, puis à un moment donné, c’est devenu clair, pour chaque intervenant, qui allait être sélectionné », ajoute Mme Leblanc.

Les participants choisis proviennent de tous les horizons. Pour Naomie Rodrigue, une mère monoparentale qui termine actuellement son secondaire 5, le Challenge de l’espoir représentait un moyen de sortir de sa zone de confort.

« C'est le genre de défi que j'ai jamais eu l'opportunité de relever », souligne-t-elle.

Les participants termineront leur défi dimanche prochain au cap Bon-Ami, dans le parc Forillon.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Perroquet qui chante